Entreprise         Secteur d'activité          
Accueil / Actualité Economique
Jeu Businessofafrica.net

Gagnez ou faites gagner à vos proches des tickets de cinéma MAJESTIC en donnant la meilleure réponse à la question posée.

Formation/ L’Université de l’Entreprenariat d’Azaguié forme les étudiants à la culture du cacao bio



Partager l'article  
Formation/ L’Université de l’Entreprenariat d’Azaguié forme les étudiants à la culture du cacao bio
Businessofafrica.net | 11/04/2017

Des séances de travaux pratiques en agriculture, élevage et bâtiment viennent en additif après les cours théoriques pour mieux outiller les étudiants de ces filières à embrasser la voie de entrepreneuriat.


L’Université de l’Entreprenariat 2IAE d’Azaguié qui dispose d’un champ expérimental d’agriculture de 10 hectares dans la périphérie d’Azaguié M’Bromé, a initié dans la semaine du 25 mars 2017, une formation aux techniques de culture de cacao à base de procédés 100 % biodégradables. Cette journée de travaux pratiques a également pris en compte les filières de la production animale et du Génie Civil.

Les étudiants de cette filière Agriculture tropicale végétale ont été instruits sous la supervision des experts de la SLPCI (Société des plantations de CI)  à l’utilisation d’engrais et au traitement phytosanitaire (exclusivement produits biodégradables) des plantations de cacao ou des cultures vivrières.

 Selon Coulibaly Koya, étudiante en 1ère, cette expérience leur permettra de professionnaliser les plantations, d’optimiser les récoltes, en régulant le besoin en eau et en luttant efficacement contre les maladies parasitaires des plantations.

De l’autre côté, à Azaguié Ahoua, site de l’Université de l’Entrepreneuriat en construction qui est de facto la première matière expérimentale des étudiants de la filière bâtiment, des travaux pratiques en génie civil ont été menés sous la direction de M. Kra Pierre du Groupe 2IFE/2IAE.

Une belle expérience pour le jeune Yao Jacques de la filière Génie Civil 2ème année qui a beaucoup apprécié  ce cours pratique. « Nous avons appris beaucoup de choses. Nous avons vu comment faire un BET. Tout ce qu’on a fait théoriquement en classe, on vient de le voir en pratique. Demain quand je sortirai, je me considèrerai comme un technicien supérieur du bâtiment » a-t-il confié.

En outre, ce sont des étudiants de la filière de production animale que nous avons trouvés en fin production de volailles prêtes à être commercialisées. Ces étudiants ont produits sur place 2000 poulets du volailler de 2IAE sous la houlette de M. Alain N’Gandi, responsable de la production animale.

Ce fut une journée très édifiante à travers l’engouement de jeunes étudiants qui ont déjà fois en leur avenir par ce chemin de l’entrepreneuriat. Au-delà de sa satisfaction le DG du Groupe 2IFE/2IAE, M. Séraphin Koua qui n’hésite à utiliser de grands moyens pour initier ses étudiants à la pratique espère que cet exemple fasse tâche d’huile.

«  Nos jeunes en Côte d’Ivoire souffrent du problème de chômage et aspirent au bien être, ce pourquoi, certains risquent leur vie en optant pour l’immigration clandestine qui, hélas, n’est pas la solution. Nous pensons que si l’Etat  s’approprie la promotion et le développement des filières de l’agriculture, élevage et du bâtiment, cela pourrait considérablement aider à l’insertion socioprofessionnelle de la jeunesse » a déclaré Séraphin Koua.


Des séances de travaux pratiques en agriculture, élevage et bâtiment viennent en additif après les cours théoriques pour mieux outiller les étudiants de ces filières à embrasser la voie de l’entreprenariat.


JA



Autres articles Les 7 derniers jours