Entreprise         Secteur d'activité          
Accueil / Actualité Economique
Jeu Businessofafrica.net

Gagnez ou faites gagner à vos proches des tickets de cinéma MAJESTIC en donnant la meilleure réponse à la question posée.

Economie/Assemblée générale de la CAFCI : les afficheurs décident d’accompagner les jeux de la Francophonie



Partager l'article  
Economie/Assemblée générale de la CAFCI : les afficheurs décident d’accompagner les jeux de la Francophonie
Businessofafrica.net | 24/03/2017

La CAFCI (Chambres des Afficheurs de Côte d’ivoire) a tenu le mercredi 22 mars, à Abidjan, son Assemblée générale ordinaire (AGO) en présence de son Président Mahamane Coulibaly et des vices –présidents, Adom Guillaume, Mme Elie Gounongbé et Yonnes Mounir. Comme points à l’ordre du jour de cette AGO, il y avait le bilan moral et financier, la validation du programme d’activité et des informations liée à la réorganisation de la CAFCI.


C’est un enjeu très important pour la CAFCI qui tient à la survie de ses entreprises d’où la nécessité d’assainir ce secteur conformément aux dispositions légales et au respect des critères fixés par le CSP (Conseil supérieur de la publicité). Cette réunion a été donc servie de cadre pour de réorganisation et de responsabilisation des régies que compte la CAFCI.

Au terme de cette AGO, le président de la Chambre des afficheurs de Côte d’Ivoire, M. Mahamane Coulibaly a indiqué que l’objectif de montrer qu’il y a une cohésion dans la chambre avec une vision partagée, a été atteint.

Mais, il y a également des chantiers assez  importants qui permettront à la profession de connaître son évolution souhaitée afin d’en faire une vraie institution et aider les autorités politiques et publiques à lutter contre l’anarchie ambiante, la précarité de l’activité.

Se prononçant sur la moyenne de panneaux à Abidjan, il a déclaré qu’on doit se retrouver à 2500 panneaux et qu’il y a encore 1500 panneaux à sortir, sans oublier quelques panneaux qui poussent ça et là de façon non réglementaire.

« Tout cela ne peut pas se faire sans l’appui des autorités politiques, sans des règles fortes, sans des décisions prises en conseil de ministres. C’est notre leitmotiv, c’est notre souhait, on fera tout notre maximum pour approcher les autorités politiques pour leur expliqué le bien fondé de cette activité » a déclaré M. Mahamane Coulibaly.

 Au niveau des LED, il a noté qu’il y a un foisonnement mais ‘’il faut que ça se développe selon certaines règles’’. De façon générale, il y a un taux de LED indiqué dans une ville, parce qu’il peut y avoir des risques de sécurité.

« Lorsque les LED se développent c’est une sorte de dynamique du secteur, mais il va falloir régulariser les LED, car pour une ville il faut être autour de 10 à 15% de LED sur l’ensemble des panneaux pour une question de sécurité et de qualité » a souligné le Président de la CAFCI.

Par ailleurs, il n’a manqué de rappeler que la Chambre jouit d’un très bon niveau de collaboration avec le gouvernement à travers le ministère de la communication qui leur apporte un soutien  dans le respect des règles de bases de travail, de façon collégiale.

Dans son actualité, la CAFCI est disposée à accompagner les prochains jeux de la Francophonie qui se tiendront à Abidjan. Ce pourquoi des actions parapubliques ont été menées et les régies ont toutes convenu de faire des réductions sur le coût de la location des panneaux pour accompagner cet évènement qui va rehausser l’image de la Côte d’Ivoire.

JOB ATTEMENE



Autres articles Les 7 derniers jours