Avec 2,4 milliards $ à lever sur les marchés financiers, la Côte d’Ivoire n’exclut pas l’éventualité d’émettre un eurobond en 2018



Entreprise         Secteur d'activité          
Accueil / Actualité Economique

Avec 2,4 milliards $ à lever sur les marchés financiers, la Côte d’Ivoire n’exclut pas l’éventualité d’émettre un eurobond en 2018



Partager l'article  
Avec 2,4 milliards $ à lever sur les marchés financiers, la Côte d’Ivoire n’exclut pas l’éventualité d’émettre un eurobond en 2018
Businessofafrica.net | 19/01/2018

La Côte d’Ivoire a prévu de lever 1310 milliards FCFA (environ 2,4 milliards $) sur les marchés financiers régional (UMOA) et international en 2018. Ceci, en vue de financer en partie le budget du pays qui s’élève, quant à lui, à 6723,5 milliards FCFA (12,06 milliards $).


Selon la Direction de la dette publique, un département de la Direction générale du Trésor et de la comptabilité publique de Côte d’Ivoire, l’objectif initial est de parvenir à lever la totalité de ce montant sur le marché financier régional de l’UMOA.

A cet effet, le pays prévoit d’émettre 861 milliards FCFA (1,6 milliards $) en bons et obligations du Trésor. Tandis qu’environ 449 milliards FCFA (838 millions $) seront émis à travers une série d’emprunts obligataires.

C’est donc un véritable challenge, eu égard au montant important à lever sur ce marché. Surtout si l’on considère, bien entendu, que la Côte d’Ivoire, émetteur de référence de titres publics sur le marché financier de l’UMOA, n’y a pu lever qu’environ 851,3 milliards de FCFA (1,58 milliards $) en 2017. Ce qui est bien loin de l’objectif de 1310 milliards FCFA (environ 2,4 milliards $) poursuivi en 2018. Un défi de taille que les autorités ivoiriennes espèrent, tout de même, relever à travers une campagne intense de sensibilisation et de promotion sur les instruments financiers émis par le Trésor public, qui sera menée auprès des populations ivoiriennes cette année.

« Il s’agit pour nous d’élargir au maximum la base des souscripteurs aux différents titres émis par le Trésor public » explique un responsable de la Direction de la dette publique à l’Agence Ecofin.

Toutefois, face à l’importance de la tâche, une incursion sur le marché financier à travers l’émission d’un eurobond en vue de financer un éventuel gap, n’est pas exclue par les autorités ivoiriennes. « Tout va dépendre du comportement du marché financier régional. Si le besoin se fait sentir et si les conditions du marché financier international sont favorables, il est fort possible d’envisager d’émettre un eurobond cette année » confie la même source.

Pour rappel, l’émission de son troisième eurobond en juin 2017, avait rencontré un franc succès et permis à la Côte d’Ivoire de lever 1,250 milliard $ et 625 millions d’euros, à des maturités de respectivement 16 ans au taux de 6,125% et 8 ans à 5,125%.

Source : www.agencecofin.com



Autres articles Les 7 derniers jours


les Appels d'offres
Programme d’Amélioration Durable de la Situation de l’Assainissement et Drainage (PADSAD) de la Ville d’Abidjan en Côte d’Ivoire
SPN – Zimbabwe - Supply of Equipment for PRV and Water Meter Chambers in the distribution network of Harare and Related Services - Urgent Water Supply and Sanitation Rehabilitation Project – Phase II
AOI – Tunisie - Réhabilitation des équipements et des ouvrages de la station d’épuration de Charguia – Projet d’amélioration de la qualité des eaux épurées
AOI – Burkina Faso - Acquisition d’équipements et consommables de laboratoire - Projet Institut Nelson Mandela
AOI – Burundi - travaux de débroussaillage, de terrassement, de construction d’ouvrages hydrauliques, d’assainissement et de construction de chaussée - Projet d’aménagement et de bitumage de la Route Nyakararo-Mwaro-Gitega (RN18)-Phase 2
EOI – Kenya – Consultancy Services for Preparation of Conceptual Design, Tender Documents for Design and Build, and Supervision of the Design and Works for Kapenguria and Chepararia Sewerage Project
EOI – Multinational – Services de consultants relatifs à l’audit comptable et financier - projet d’amenagement de routes (Mugina-Mabanda-Nyanza-Lac et Rubavu-Gisiza) et de facilitation de transport sur le corridor nord-sud, (Phase III)
GPN – Guinée - Projet d’appui à la modernisation du Secteur Financier guinéen - PAMSFI
AAO – Niger - Acquisition d'équipements pour les stations météorologiques - Projet de Développement de l’Information et de la Prospective Climatiques (PDIPC)
AAO – Niger - DOSSIER D'APPEL D'OFFRES - Acquisition d'équipements pour les stations météorologiques - Projet de Développement de l’Information et de la Prospective Climatiques (PDIPC)
› voir plus