Entreprise         Secteur d'activité          
Accueil / Actualité Economique
Jeu Businessofafrica.net

Gagnez ou faites gagner à vos proches des tickets de cinéma MAJESTIC en donnant la meilleure réponse à la question posée.

La BAD primée pour son appui au développement des ports africains

La BAD primée pour son appui au développement des ports africains
Businessofafrica.net | 08/03/2017

Le 17 février 2017, à Dakar, en marge du 11e sommet de l’Association panafricaine de coopération portuaire, la Banque africaine de développement (BAD) s'est vue décerner un prix saluant son travail d’appui institutionnel et financier au développement du secteur portuaire en Afrique.

Le sommet de l’Association panafricaine de coopération portuaire est le plus important rassemblement d’acteurs du secteur portuaire en Afrique. Il réunit, tous les deux ans, les représentants de plus d’une cinquantaine de ports à travers le continent – notamment des différentes organisations portuaires sous-régionales. Un temps fort de ce sommet a été la remise des « Awards des ports africains » par le cabinet de conseil CODEX, des prix qui distinguent les acteurs du secteur portuaires dans différentes catégories.

« Grâce à ses investissements et son appui institutionnel, la BAD a permis la concrétisation d’importants projets d’infrastructures portuaires ces dernières années, permettant d’améliorer le positionnement de l’Afrique dans le paysage maritime mondial », a fait valoir Guy Manouan, initiateur des Awards à travers sa société de conseil CODEX, au moment de remettre la distinction au représentant de la BAD, Abayomi Babalola, chef de division au sein du Département des infrastructures, des villes et du développement urbain, en présence de ses collègues Ali Mohamed et Mohamed Wade, respectivement économiste des transports et spécialiste en infrastructures.

L’Afrique est la seule région du monde où le trafic maritime n’a cessé de croitre au cours des deux dernières décennies, un phénomène porté par la forte croissance économique et démographique du continent. L’efficacité des ports, par lesquels passent l’essentiel des échanges commerciaux du continent, est l’une des clefs pour réduire le coût des transports et rendre les économies africaines plus compétitives.

« Investir dans les infrastructures portuaires est un levier pour accélérer l’intégration régionale et l’industrialisation en Afrique, deux des Cinq grandes priorités de la BAD », a tenu à souligner Abayomi Babalola. La Banque mobilise une large palette d’instruments pour soutenir le développement du secteur portuaire et offre de plus en plus son appui aux investisseurs privés sur le modèle de Partenariats public-privé (PPP) – à l’exemple du port de Lekki, au Nigeria, en 2014, ou pour la modernisation du port de Dakar.

Au total, ces dix dernières années, la Banque a investi plus de 900 millions de dollars dans le secteur portuaire, finançant notamment les ports de Lomé (Togo), Nacala (Mozambique) et de Walvis Bay (Namibie). Dernier prêt en date : 127 millions de dollars EU ont été débloqués en septembre 2015, pour la construction du port de Nador West Med, qui doit aider au désenclavement du Nord du Maroc et faciliter son industrialisation

AFDB



Autres articles